Quelle est la différence entre le pull et le pull-over ?

Pendant que certains parlent de pull-over, d’autres parlent de pull en évoquant soit des points de ressemblance ou de dissemblance entre deux soi-disant deux produits vestimentaires différents. Pourtant, entre le pull et le pull-over, il n’y a rien de différent.

L’histoire du pull

Appelé aujourd’hui pull-over dans certains pays, le pull est une épaisse maille de coton, de laine ou de matière synthétique qui était désignée autrement dans 19e siècle. En effet, cet accoutrement que certains appellent aujourd’hui pull et d’autres pull-over s’appelait « Chandail » parce qu’il était porté par des marchands d’ail. Au Québec par exemple, la première appellation (Chandail) est toujours de vigueur. Par contre, dans les autres régions du monde, le Chandail est appelé pull ou pull-over.

Pour révoquer à présent l’appellation « pull », il faut simplement retenir que le mot « pull » est le diminutif du mot anglais « pull-over » qui permet de désigner un vêtement qu’on peut enfiler et retirer par l’encolure.

En définitive, on retient qu’entre Chandail (appellation au Québec) pull et pull-over, il n’y a aucune différence. Toutes ces appellations désignent ce même vêtement épais qui se porte pour lutter contre la fraîcheur.

Les différents types de pull ou de pull-over

Il existe plusieurs types de pull que sont :

Le pull Marin Armoricain

Souvent de couleur bleue marine unie ou rayée ou encore en bleu marine blanc, le pull marin armoricain est une maille épaisse qui a un col cheminé avec des boutons sur l’épaule. Ce type de pull fait partie des accoutrements des marins pêcheurs de Bretons et Normands.

Le pull marin de Guernesey

Fabriqué sans boutons, ce type de pull est un vêtement très particulier parce que son dos et son devant sont identiques.

Le pull irlandais

Encore appelé le pull d’Aran et d’origine irlandaise, ce type de pull se distingue par son encolure ronde doublée, son épaisseur, son poids et sa couleur écrue.

Le pull des sous-mariniers anglais

Aussi appelé submariner, le pull sous-mariniers est un type de pull-over qui se différencie par son col roulé. C’est ce type de pull qu’avait porté la Royal Navy au cours des deux guerres mondiales.

Le pull norvégien

Caractérisé par son col montant, le pull norvégien est un pull-over équipé d’une glissière et frappé de motifs jacquard au niveau de la poitrine.

Le pull islandais

Caractérisé aussi par son encolure double, le pull islandais est une épaisse maille tricotée de toutes pièces avec de la laine et frappé des motifs jacquard autour des épaules, des poignets et du bas du buste.

Le pull cowichan

Originaire d’une vallée canadienne, le pull Cowichan est un type de pull-over qui est frappé de motifs indiens géométriques en jacquard.

Les matières utilisées pour la fabrication des pulls

Les pulls sont des vêtements conçus pour lutter efficacement contre la fraîcheur. Pour leur fabrication, plusieurs matières sont utilisées. La matière la plus utilisée reste la laine qui se décline en plusieurs variétés. Les différents produits du site pulls de noel pour homme en sont un parfait exemple. En dehors de laine, le coton biologique est aussi utilisé pour la fabrication des pulls. Cependant, il faut noter que certains pulls peuvent être fabriqués par des matières synthétiques telles que l’acrylique, le polyester et le nylon.

Vous aimerez peut être

Pourquoi voit-on souvent un lion sur les bijoux ?

Formation barbier : pour exercer le métier de coiffeur barbier

Comment s’habiller pour aller à une soirée ?

Quels sont les styles vestimentaires les plus portés par les hommes cet hiver en France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *